Lettre de FNE BFC au Préfet de Région sur les dérives environnementales non sanctionnées

FNE BFC fait le même constat alarmant que les autres associations  environnementales en région : arrachages de haies et de bosquets, pratiques de feu de bois, destruction d’affleurements rocheux en pleine saison de reproduction de la plupart des espèces !

Or, de nombreux textes réglementaires protègent ces milieux et leurs biodiversités et ne sont pas appliqués en ces temps de confinement.

En soutien aux diverses actions de mobilisation, elle adresse ce présent courrier au Préfet de Région lui demandant d’intervenir et lui proposant son aide dans l’accompagnement de changement de pratiques.

Bonne lecture.

Confinez aussi le Casse-Cailloux !

Le Collectif pour les paysages du massif Jurassien est le porte parole d’une population qui veut avoir son mot à dire sur l’évolution des paysages et la protection de la biodiversité, éléments majeurs de notre patrimoine commun.

Par un courrier adressé à Mr le Préfet du Doubs, il a fait part de la prolifération illégale de destructions d’affleurements rocheux et de suppressions de haies en ces temps de confinement et demande aux services de l’État des contrôles, des sanctions et des demandes de compensation.

Bonne lecture.

 

Clôture de saison avec la Clinique du Droit

Le mardi 25 juin, Anthony Poulin et Catherine Tirvaudey, directrice de la Clinique du Droit de Besançon clôturaient la saison avec ses différents partenaires parmi lesquels FNEBFC. Elle permet de mettre en relation des étudiants en droit avec des structures associatives ou privées. 
 
Pour FNE-BFC ce fut une première année de collaboration.
Grâce aux initiatives d’Anthony Poulin (chargé de l’animation du cercle des partenaires et de la clinique du droit de l’UFR SJEPG), avec Oriane Vergara (présidente, maître de conférence en droit privé) FNEBFC peut désormais  faire avancer le droit de l’environnement dans de nombreux domaines permettant aux étudiants de renforcer leurs savoirs et en les confrontant à des cas concrets. 
A travers la Clinique du Droit, des étudiants en droit peuvent faire leurs premières armes en tant que juristes en aidant bénévolement des associations éprouvant des difficultés à qualifier leur dossier en termes juridiquement appropriés.

Cette première année fut pour  FNE BFC  un travail ciblé sur les carrières mettant en évidence l’insuffisance des démarches d’instruction des préfectures en amont des autorisations accordées. 
 
Aucune inquiétude à avoir pour les étudiants en ce qui concerne la prochaine saison, les problématiques qui leur seront soumises ne manqueront pas. Les sujets préoccupants sur lesquels FNEBFC doit intervenir sont nombreux !