Biodiversité en sursis

Au cours des deux dernières décennies, associations naturalistes, chercheurs et institutions constatent un effondrement massif des effectifs des reptiles et des amphibiens. Comblement des mares, diminution du maillage bocager, modification de la structure des haies gérées par un entretien mécanique, autant de raisons qui expliquent aujourd’hui la disparition progressive de ces espèces.

Bon visionnage !

© ONCFS 2019 RNR du Bocage des Antonins – DSNE – Chizé – CNRS

Besoin de vos gouttes

France Nature Environnement Bourgogne Franche-Comté a besoin de vos ‘gouttes’ pour soutenir son projet !

Pour ce faire, trois actions :

Pour suivre notre évolution : https://www.lilo.org/fr/les-projets-de-la-communaute/

Merci à tous pour vos contributions !

Constitution d’un groupe de travail Végétal local au sein du réseau Bocag’haies

Si vous souhaitez en savoir plus sur la marque Végétal Local et les initiatives en région et, si vous êtes intéressé pour initier ou contribuer au développement de filières de production de végétaux ligneux d’origine locale en Bourgogne-Franche-Comté, Alterre vous propose de participer à un groupe de travail ‘Végétal Local’.

Ce groupe est ouvert à tous les membres du Réseau (associations environnementalistes, fédérations des chasseurs et de pêcheurs, forestiers, pépiniéristes, agronomes, paysagistes, collectivités, administrations et établissements publics, écologues, …) qui contribuent aux projets de plantation d’arbres, d’arbustes et de haies champêtres en BFC. Il a pour objectif de favoriser l’échange et le partage d’expériences entre les membres.

Pour participer à ce groupe de travail, nous vous invitons à vous inscrire ICI

Une première réunion d’information et d’échanges sera programmée mi-mai (si les conditions sanitaires liées au coronavirus le permettent).

Plus d’informations : vous pouvez contacter David Michelin, coordinateur de Pôle et Référent Biodiversité à l’adresse d.michelin@alterrebfc.org ou Fabienne Lapiche-Jaouen, chargée de projet à l’adresse f.lapiche-jaouen@alterrebfc.org

La Forêt du Morvan : une contribution de Autun Morvan Ecologie (A.M.E)

Dans le Morvan comme ailleurs la forêt devient un thème de réflexion et un enjeu sociétal et écologique majeur. Le changement climatique inquiète jusqu’aux exploitants forestiers. Cependant les solutions envisagées nous font craindre une fuite en avant dans “l’adaptation de la forêt à ce changement climatique”. En effet l’introduction d’espèces allochtones ou la diversification cosmétique (mélèzes, cèdres) sans changer les méthodes industrielles de sylviculture ne nous rassure pas. Ce sont ces méthodes qu’il faut changer afin de protéger les systèmes biologiques, les sols forestiers, la biodiversité…

Pour les citoyens, certains aspects des fonctionnalités attribuées à la forêt (publique mais aussi privée) en font un “bien commun”. En particulier ceux liés à la biodiversité, au CO2 et au “ressourcement” dans la nature et à la proximité avec l’arbre. Cette position est d’ailleurs confirmée par l’article L110-1 de la Loi 2016-1087 qui indique que ce n’est pas la propriété en tant que telle, quel que soit son statut, qui est visée mais bien le respect des différents usages de la forêt tels que définis dans la loi. Nombreux sont ces dernières années les films, livres, articles … et actions associatives sur le thème de la forêt.

Autun Morvan Ecologie se bat depuis plus de trente ans contre la transformation de la forêt du Morvan en “usine à bois”. Mais ce n’est pas que dans le Morvan que la question se pose … 

C’est dans ce contexte qu’en 2003, Autun Morvan Ecologie (sous la présidence de Lucienne Haèse) a été, avec Thierry Colin (administrateur de AME), à l’initiative de la création du Groupement Forestier pour la Sauvegarde des Feuillus du Morvan qui n’a cessé de se développer depuis. Ce groupement est aujourd’hui fort de plus de 700 sociétaires et propriétaires d’un peu plus de 300ha de forêts sur les 4 départements de Bourgogne. Cependant, rappelons-le, le GFSFM n’est pas un “organisme financier” qui vise à une rentabilité maximum pour ses sociétaires. En effet ses résultats d’exploitation (car ses forêts ne sont pas sous cloche) sont consacrés au rachat collectif de nouvelles forêts à préserver. Car le GFSFM, donne à voir que des alternatives forestières et une exploitation proche de la nature (méthode Pro Silva) peuvent être rentables tout en préservant une forêt mélangée et étagée (âges et essences) et résiliente.

– GFSFM :  https://www.sauvegarde-forets-morvan.com/

– AME :  https://www.autunmorvanecologie.org/

Autun Morvan Ecologie est présente partout où la forêt a besoin d’être défendue : dans des instances régionales, des initiatives plus “politiques” pour peser sur l’évolution des lois sur la forêt, aux côtés de propriétaires responsables qui optent pour les méthodes Pro Silva et aux côtés des forestiers de l’ONF qui se lèvent contre la privatisation des forêts publiques et l’exploitation industrielle qu’on leur demande de pratiquer pour augmenter la rentabilité au détriment de la forêt… 

Quelques images et exemples récents :

– Un film «  Le temps des forêts  » avec la participation à l’image de Lucienne Haèse  : http://www.film-documentaire.fr/4DACTION/w_fiche_film/53451_1

– Dans le Journal de Saône et Loire :   https://c.lejsl.com/edition-autun/2020/01/27/ils-veulent-preserver-les-forets-d-une-sylviculture-intensive

– Sur FR3  : https://www.francetvinfo.fr/elections/municipales/municipales-a-autun-l-ecologie-s-impose-dans-la-campagne_3830213.html

– Dans la commission “Forêts, biens communs (présent JC Lacroix, membre de AME)  :  https://foretsbienscommuns.fr/

– Actions” Canopée, forêts vivantes” (p 1 et 2)  :   https://www.canopee-asso.org/category/forets-francaises+actualites/ 

– Article Télérama n° 3583 du 12-09-2018 page 41 Cliquez-ici

Lucienne Haese, alias ‘Lulu du Morvan’

Revoir le webinaire sur le label Haie

Un label a été lancé en octobre 2019, le label Haie, qui vise à préserver les haies tout en appuyant le développement de filières haies-bois bocager durables.

Découvrez-le plus précisément au travers du webinaire diffusé le 10 mars dernier.

Plusieurs points ont été abordés :

  • Pourquoi un Label sur la haie ?
  • Présentation détaillée des indicateurs des deux cahiers des charges (gestionnaire et distributeur) et justification scientifique et technique des principes de la gestion durable des haies associée ;
  • Lien avec les fonctions écosystémiques assurées ;
  • Les étapes de certification ;
  • Déroulé d’un audit interne sur le terrain ;
  • Exemples de formation d’OCG (Organisation Collective de Gestionnaire portant le label) ;
  • Déploiement : quel accompagnement pour mettre en place le Label Haie sur son territoire.

Pour ceux qui préfèrent assister directement, une prochaine session de webinaire aura lieu le 9 avril dès 14h, avec le même ordre du jour, et via ce lien : https://zoom.us/j/582093445. Inscription non obligatoire.

Bon visionnage.

 

Consultation pour la réalisation d’une étude sur Végétal local en Bourgogne-Franche-Comté

France Nature Environnement Bourgogne-Franche-Comté lance une consultation pour la réalisation d’une étude d’opportunité et de structuration de la filière Végétal local (ligneux) en Bourgogne-Franche-Comté. La date limite de réponse est fixée au 15 avril 2020.

Si vous souhaitez répondre vous trouverez ci-dessous les liens de téléchargement direct vers les documents de la consultation :

Cahier des clauses particulières

Acte d’engagement

Taille de trognes à Jallerange le samedi 15 février 2020

Ce matin-là, le brouillard s’est levé, vite remplacé par un beau soleil, la quinzaine de personnes présentes est prête à se mettre au travail :

Entretien des arbres têtards !!!

Des questions se posent : où sont-ils ? Ils sont là, devant nous ! Ils servent à quoi ? Ils sont jeunes ? Que va-t-on faire des branches ?

Régis Roussel (CPIE) intervient pour répondre à toutes ces questions,

Le travail peut alors commencer, Les tronçonneuses coupent les grosses branches ni trop près de la tête de trogne, ni trop loin, scies et cisailles taillent les brindilles, tout est par terre,

Il est décidé de construire des « gabions végétaux », ainsi les végétaux resteront sur place, ils deviendront clôture végétale, abri pour la faune et la flore, Plus tard, des espèces florales grimpantes seront plantées au pied des « gabions »,

Ce chantier de taille de trognes deviendra clôture fleurie. L’invitation à un chantier participatif et convivial a tenu toutes ses promesses,

Michel FAIVRE, bénévole à FNE BFC

Taille en cours des jeunes trognes
Que faire des résidus de taille ?
Entretien terminé pour ces 5 arbres têtards

Article du 26 février 2020, sur l’Est Républicain

Plantation d’une haie à Roche-lez-Beaupré

Le 14 février 2020, FNE BFC et FNE 25-90 ont accompagné l’association de la Croix verte pour la réalisation d’une plantation d’une haie en bordure des parcelles de maraichage bio de Gérard Pavlinovac. Quelques bénévoles et surtout une classe de CM2 très motivée ont également prêté main forte pour planter les 110 mètres de haie composés d’essences locales : Sureau noir, Prunellier, Aubépines, Fusain d’Europe, Cornouiller sanguin, Viorne obier, Nerprun purgatif, Troène, Églantier, Tilleul, Noyer, …

Cette haie aura des fonctions de brise vent, de préservation de la biodiversité, de fourniture d’auxiliaires de culture et de production (fruits, fleurs, feuilles).

L’équipe de plantation !
L’équipe multi-générationnelle en action!
Beaucoup d’attention autour des jeunes arbres
Première plantation d’arbres pour de nombreux élèves

Soutien de la région dans vos projets de plantation

La Région adapte son territoire au changement climatique, en préservant la biodiversité qui est au cœur de ses priorités.

Le conseil régional apporte son soutien aux initiatives des collectivités, des associations et des particuliers pour la sauvegarde des variétés fruitières anciennes, la restauration et la plantation de haies bocagères, d’arbres et de bosquets.

Quels projets sont soutenus ? 

Plantation de vergers de sauvegarde

La Région apporte un soutien à la restauration de vergers anciens, à la création de vergers de sauvegarde (fournitures de plants, tuteurs, paillage, protections individuelles, travaux préparatoires et de plantation), la plantation de haies mellifères, l’installation de ruches et l’implantation de petits aménagements permettant l’abri et l’accueil de la petite faune auxiliaire des jardins et vergers (nichoirs, hôtels à insectes). Elle propose également une aide à l’édition de supports de communication et de valorisation pédagogique (plaquettes, panneaux).

Lien : https://www.bourgognefranchecomte.fr/node/895

Reconstitution du bocage et des paysages

La Région accompagne les projets de valorisation du patrimoine naturel avec restauration de haies champêtres. Elle propose un soutien à la réalisation des travaux de plantation de haies champêtres et de bosquets ou la replantation d’arbres isolés en secteur prairial.

Lien : https://www.bourgognefranchecomte.fr/node/896

Pour plus d’informations : 

Contactez Didier Dalançon, expert technique biodiversité à la direction de l’environnement

03.80.44.40.60 – didier.dalancon@bourgognefranchecomte.fr

-> Pour avoir des conseils techniques et/ ou expertises dans vos projets de plantation de haies champêtres / alignements d’arbres / arbres isolés :

Contactez Maxence Belle, chargé de mission Biodiversité à FNE BFC

09.72.17.81.53 – biodiversite@fne-bfc.fr

ou Séverine Guyot, chargée de mission Biodiversité à FNE BFC

09.72.17.81.53 – animation.biodiversite@fne-bfc.fr

La Feuille Lesaule

Nous vous avions fait part dans la précédente ‘Feuille de saule’ d’une étude innovante portée sur les impacts potentiels du Castor sur la Biodiversité. En 2019 ont débuté les premiers suivis protocolés de cortèges cibles et ainsi les premières analyses. Les résultats vous sont présentés sur une édition spéciale de la revue, disponible sur ce lien : Feuille de Lesaule. Bonne lecture!

Végétal local _ Le Bilan des récoltes 2019

Vous étiez encore plus nombreuses et nombreux, cette année, à participer aux journées de collecte et de dépulpage de graines issues de la filière Végétal local.

En quelques chiffres :

5 départements concernés

6 associations membres de FNE BFC ont organisé des collectes

17 journées de collecte organisées

21 nouveaux sites inventoriés pour les collectes

25 espèces collectées en 2019

158 participants aux collectes

… et l’équivalent de 4 semaines de dépulpage !!

 

Le bilan 2019 des collectes est disponible sur ce lien : Bilan VL 2019

N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus et rendez-vous en 2020 !