Projet loi bromadiolone

Observations de FNE Franche-Comté au Projet d’arrêté relatif au contrôle des populations de campagnols nuisibles aux cultures, ainsi qu’aux conditions d’emploi des produits phytopharmaceutiques contenant de la bromadiolone :

 

Dans l’ensemble, l’arrêté proposé évolue de manière positive et offre de nouvelles garanties en ce qui concerne le seuil de densité auxquels sont autorisés les traitements, ainsi qu’à la quantité maximale d’appâts à l’hectare. Il nous paraît donc primordial que ces chiffres soient maintenus.

 

Toutefois, nous estimons qu’en l’état, cet arrêté ne peut être effectif puisqu’il présente des carences en terme de :

– contrôles(des moyens de lutte raisonnée, Articles 11 et 12 ; de la vérification de l’enfouissement des appâts, de la collecte des cadavres de campagnols, du signalement de cadavres d’espèces non cibles) ;

– délais associés aux obligations (article 4 et annexe III) et aux analyses de risque d’impact sur la faune sauvage non cible pour les zones d’interdiction de lutte chimique (article 6 et annexe VII) ;

– de sanctions en cas de non respect des différents articles.

 

De plus, cet arrêté ne prend pas suffisamment en compte la protection des prédateursde campagnols et la mise en œuvre obligatoire des méthodes favorisant la prédation naturelle dans les zones identifiées comme secteurs à pullulation de campagnols.

Pour ce faire FNE Franche-Comté revendique la prise en compte des éléments suivants pour les zones concernées dans les départements du Doubs et du Jura :

– la mise en œuvre obligatoire de maintien et recréation de haies champêtres et de murgers.

l’identification par arrêté et l’exclusion (pour la lutte chimique) des zones naturelles protégées (RNR, RNN, APPB)et zones Natura 2000.

– l’interdiction du tir et du piégeage de renard roux (vulpes vulpes) dans les zones soumises régulièrement à pullulation du campagnol terrestre.

 

Ensuite, FNE Franche-Comté revendique la mise en place du principe de précaution par le biais d’une véritable politique de surveillance, de prévention et de lutte combinée contre le campagnol. Ainsi FNE Franche-Comté revendique l’arrêt de l’utilisation d’appâts contenant de la bromadiolone en l’absence de démonstration de l’échec des autres moyens de prévention. Ces moyens sont les méthodes alternatives (changements de pratiques agricoles, piégeage, etc.) mais aussi l’encouragement de la prédation naturelle.

 

Au regard des effets néfastes de la bromadiolone sur la faune sauvage non cible, FNE Franche-Comté(fédération franc-comtoise des associations de protection de la nature de Franche-Comté)demeure opposée à l’usage des pesticides en général et plus particulièrement à la bromadiolone et valorise la mise en place de mesures alternatives.

 

http://agriculture.gouv.fr/projet-d-arrete-controle-populations-de-campagnols-nuisibles-aux-cultures

Quel élevage porcin ?

Les vidéos de la table ronde  “Quel élevage porcin en Franche-Comté ?” (Besançon le 29 juin 2012)

un film réalisé par Alain Baptizet, Association Travelling

 

débat bois énergie 27 mai

Durant le premier semestre 2013, l’ensemble des acteurs régionaux a été invité à participer au Débat national sur la Transition énergétique. Aussi, à cette occasion, les associations, collectivités, professionnels (…), ont pu organiser des événements autour de la Transition énergétique.

Le Plateau Débat public, animé par FNE Franche-Comté, a répondu à cette sollicitation en organisant deux événements : le débat « Franche-Comté, peut-on faire feu de tout bois ? » ainsi qu’une animation d’éducation populaire à destination du grand public. Ces rendez-vous ont été co-organisés avec l’AJENA et la Plate-forme franc-comtoise d’Education à l’environnement pour un développement durable.

La synthèse de ce débat a été transmise en contribution à l’élaboration du projet de loi sur la Transition énergétique.

pge garde synt blog

Télécharger la synthèse du débat

 

Ecouter la 1ère partie du Débat

Accueil par le Directeur de la CCI duDoubs
Accueil et introduction par Michel Dubromel représentant de FNE Franche-Comté et de FNE
 
Animation : réactions du public aux affirmations sur l’énergie proposées par Alex Colin, éco-interprète
Intervention sur l’énergie en Franche-Comté par Vincent Pannisset de l’AJENA
 
Le débat animé par Emmanuel Caen, journaliste à Participe Présent
Le bois : une énergie propre ? renouvelable ? rentable ? compétitive ?
 
 
 
 

Ecouter la 2ème partie du Débat

Quel potentiel et quelles limites au développement de la filière bois-énergie en Franche-Comté ?
Zoom sur les plans d’approvisionnement territoriaux et sur les objectifs du SRCAE qui prévoit de multiplier par 1,8 l’utilisation du bois énergie d’ici 2020.
Quelles utilisations privilégier pour optimiser l’utilisation de la ressource ?
Les différentes utilisations du bois énergie se valent elles ? Si non, lesquelles développer prioritairement et pourquoi ?
 

Ecouter la 3ème partie du Débat

Les questions et réactions du public
 

 Le débat en images

 

 Animation : “Demain, tous à poêle ?” en images

Une animation d’éducation populaire “porteurs de paroles” a été proposée aux passants de la place de la Révolution le samedi 18 juin à Besançon. Elle avait pour objectif de recueillir les représentations des citoyens sur le bois-énergie et de les informer de la tenue du débat sur le bois-énergie. Vous découvrirez ci-dessous leurs réactions en images. Vous pouvez également consulter la synthèse du débat figurant ci-dessus pour un retour sur l’animation.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le principe de l’animation “porteurs de paroles” : téléchargez la fiche de présentation.